CINQUANTENAIRE DE L’INDEPENDANCE DES PAYS AFRICAINS CELEBRÉ A LA SORBONNE

A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance des pays africains francophones
Subsahariens, le grand amphithéâtre de la Sorbonne a réuni à Paris le samedi 27 novembre,
vingt-six personnalités originaires du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la
République Centrafricaine, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de Madagascar, du
Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Congo.

Ces personnalités ont été choisies par deux jurys franco-africains, constitués à l’initiative de
M. Jacques Toubon, ancien ministre, secrétaire général de la Mission du Cinquantenaire des
Indépendances africaines en France et de M. Pierre Gény, secrétaire perpétuel de l’Académie
des Sciences d’Outre-Mer et présidés respectivement par M. Hervé Bourges, ancien président
de France Télévision ainsi que par M.François Zimeray, ambassadeur des droits de l’Homme.

Parmi les lauréats figurent notamment des médecins, des architectes, des enseignants, des
écrivains, des juristes, des cinéastes, des religieux, des chefs d’entreprise et des journalistes
dont les actions individuelles témoignent d’un engagement personnel au service de la
solidarité, de la francophonie et des valeurs humaines.

Pour le Sénégal , l’artiste Ismaël LO et la juriste Fatou Kiné Camara ont reçu le Prix du cinquantennaire et le prix des droits de l’homme.

Dernière modification : 21/03/2011

Haut de page