Cérémonie de signature de conventions de financement entre le Sénégal et la France

JPEG A l’occasion de la tenue de la première revue franco-sénégalaise des projets de la coopération française au Sénégal, qui se tiendra à Dakar le lundi 20 novembre (9 heures, Hôtel Savana), quatre conventions de financement, d’un montant total de 15,8 M € soit 10,4 Mds de FCFA, seront signées par M. Abdoulaye Diop, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances de la République du Sénégal, d’une part, l’Ambassadeur de France au Sénégal, M. André Parant et M. Jean-Jacques Moineville, Directeur du Département Afrique de l’Ouest de l’Agence française de Développement (AFD), d’autre part.

Dans le cadre de ces conventions, la France, par le biais de l’AFD, mettra à la disposition de la République du Sénégal des subventions destinées à financer :
- La poursuite d’un projet de gestion durable et paritaire dans le secteur de la pêche. S’inscrivant dans le cadre de la politique sectorielle mise en oeuvre par le Gouvernement sénégalais, ce projet en faveur de la pêche, d’un montant de 800.000 euros (soit 525 millions FCFA), a pour objectif la préservation des zones de pêche et la gestion durable des stocks halieutiques, enjeux prioritaires pour garantir à la fois la pérennité de la ressource et celle des revenus des populations concernées.
- Un fonds d’expertise et de renforcement de capacités. Visant à préparer les futures interventions de l’AFD au Sénégal, notamment dans ses secteurs de concentration (infrastructures, secteur productif et éducation), ce fonds, d’un montant de 1 M € (soit 655 M FCFA), est destiné à financer des études, en vue de l’identification et de l’instruction de projets.
- La seconde phase du Programme Décennal Education Formation. Conformément aux engagements internationaux souscrits par le Sénégal et la France sur l’efficacité et l’harmonisation de l’aide, les concours de l’AFD en faveur de l’éducation porteront :
- d’une part, et pour la première fois en ce qui concerne l’AFD dans ce secteur, sur une aide budgétaire de 11 M € (soit 7,2 Mds FCFA), adossée aux performances de l’éducation et versée au Trésor durant les trois prochaines années (2007-2009) ;
- et, d’autre part, sur une aide-projet harmonisée de 3 M € (soit 2 Mds FCFA), ciblée sur les dépenses d’expertise et de formation nécessaires aux renforcements de capacités de l’administration de l’éducation nationale.

Lors de la cérémonie de signatures, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances de la République du Sénégal, M. Abdoulaye Diop et le Directeur des Opérations de la Banque Mondiale pour le Sénégal, M. Madani Tall, signeront également un accord de crédit d’un montant de 30 M $ en faveur d’un projet de soutien à la qualité de l’éducation au Sénégal. Cette signature conjointe traduit la volonté partagée de la Banque Mondiale et de l’AFD de coordonner étroitement leurs actions de soutien au secteur de l’éducation au Sénégal ainsi que leur suivi.

JPEG

Lire le discours de l’Ambassadeur

Dernière modification : 30/11/2006

Haut de page