Des magistrats, greffiers et enquêteurs sénégalais formés à l’entraide pénale internationale

Deuxième session de la formation qualifiante en matière de lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme dans le cadre du projet de coopération franco-sénégalais MOJUSEN (modernisation de la justice sénégalaise)

Du 26 au 29 mai, au Centre de formation judiciaire (CFJ) de Dakar, magistrats, greffiers et enquêteurs sénégalais ont suivi la deuxième des huit sessions de formation sur la criminalité organisée et le terrorisme.

Cette session, second volet de l’entraide pénale internationale, était résolument tournée vers la pratique.
Ainsi, sous la direction du magistrat de liaison régional, M. Dominique Voglimacci, la première journée a été consacrée à la restitution des travaux effectués entre deux sessions par les groupes de participants.
Ces travaux consistaient, sur la base de cas pratiques, à proposer la rédaction de commissions rogatoires internationales.

M. Philippe Duval-Molinos, vice-président instruction de la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée (JIRS) de Lyon, a ensuite abordé l’entraide pénale internationale dans le domaine des infractions économiques et financières.
A nouveau, des cas pratiques ont été soumis aux participants, travaillés dans le cadre des groupes de travail et restitués en fin de semaine.

Cette session a également été l’occasion d’entretiens de travail fructueux avec Mme Nathalie Malet, représentante de l’Ecole nationale de la magistrature française (ENM), partenaire de longue date du CFJ.

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page