Deuxième atelier pour l’élaboration d’un manuel sur la déontologie du magistrat

Au centre de formation judiciaire (CFJ), se sont poursuivis du 9 au 13 mai 2016, les travaux sur l’élaboration d’un manuel de déontologie commencés fin mars.
JPEG
de gauche à droite : Mamadou DIAKHATE, Demba KANDJI, et Soraya AMRANI-MEKKI – crédits photos : Centre de formation judiciaire

M. Demba KANDJI, premier président de la cour d’appel de Dakar et Mme Soraya AMRANI MEKKI, professeur agrégée, membre du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) français encadraient et animaient les travaux.

Les rédacteurs, tous magistrats reconnus pour leurs compétences, avaient, depuis le premier atelier, travaillé en sous-groupes, sous la direction de M. El Hadj Abdou Aziz SECK, membre du CSM sénégalais et M. Cheikh Tidiane LAM, inspecteur général adjoint de l’administration de la justice, pour élaborer un premier texte sur les valeurs essentielles à la profession.

Cette deuxième session a permis la rédaction d’un texte qui sera enrichi d’un avant-propos et d’une introduction et soumis à l’avis de certaines personnalités judiciaires ou civiles , afin d’obtenir lors du troisième atelier, fin juillet, un texte définitif qui pourra ensuite être publié.

IMPORTANT : Cet atelier s’est tenu dans le cadre du projet FSP MOJUSEN modernisation de la justice sénégalaise qui est un projet de coopération franco-sénégalais signé en 2013 pour une durée de 3 ans et financé par la France.
Outre ce travail sur la déontologie, ce projet vient plus particulièrement soutenir les priorités sénégalaises suivantes :
- l´accès à la justice des citoyens les plus vulnérables,
- la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme,
- la modernisation du secteur pénitentiaire.

Dernière modification : 03/06/2016

Haut de page