Inauguration de la Maison de Justice de Sicap Mbao par l’Ambassadeur de France

PROJET D’APPUI AU PROGRAMME SECTORIEL JUSTICE

L’Ambassadeur de France a inauguré le 18 juillet la Maison de Justice de la commune d’arrondissement de Diamaguene Sicap Mbao, aux côtés du Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, en présence des autorités locales et de la population venue nombreuse.
JPEG JPEG

Opérationnelle depuis juin 2004, la Maison de Justice de Diamaguène Sicap Mbao est implantée dans une commune « dortoir » en périphérie de Dakar de 108 000 habitants, pour la plupart récemment installés du fait de l’exode rural. Au contact d’une population défavorisée et peu instruite, cette Maison de Justice répond aujourd’hui aux besoins des justiciables en matière d’information sur les droits et de régulation des conflits locaux.
JPEG JPEG

La Maison de Justice est animée par une équipe composée d’un Coordinateur, dont la mission est de dispenser les informations aux justiciables et d’animer la Maison de Justice à travers la recherche de partenaires et l’accueil des victimes. Il est associé à un Médiateur, magistrat retraité, qui a pour mission de traiter des contentieux, par voie de médiation pénale et de conciliation civile, qui lui sont soumis, soit par le Procureur de la République (ou un de ses délégués dans les tribunaux départementaux), soit directement par la population. Il agit dans l’objectif d’apaiser les tensions sociales et d’éviter aux justiciables de choisir la voie judiciaire classique souvent longue et coûteuse car l’intérêt principal de la Maison de Justice est la gratuité de ses services.

Outre leurs missions d’information et de médiation, les Maisons de Justice ont la possibilité de mettre en oeuvre différents micro-projets sur des thématiques relativement larges. Ainsi, celle de Diamaguène Sicap Mbao a choisi d’orienter son action vers la formation de jeunes en situation de délinquance et d’assister les familles ayant en charge des enfants au comportement violent ou incivique.

La Coopération Française va consacrer près de 400 MFCFA à la Justice de Proximité au Sénégal dans le cadre du Projet d’appui au Programme Sectoriel Justice (PASEJ).
JPEG JPEG

Pour lire le discours de l’ambassadeur, cliquez ici.

Dernière modification : 25/01/2016

Haut de page