L’Ambassadeur de France au Sénégal Christophe Bigot visite l’hôpital universitaire de Fann

Monsieur l’Ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot a visité l’hôpital universitaire de Fann avec le directeur de Cabinet du ministère de la santé, M. Farba Lamine Sall et le directeur-adjoint de l’hôpital, M. Mamadou Lamine Dieng, afin de s’enquérir des activités de l’hôpital bénéficiant d’un financement de la France.

Il a ainsi visité le CEPIAD qui est la première structure d’Afrique de l‘Ouest a assurer le suivi et la prise en charge des usagers de drogues injectables (UDI), 300 à ce jour, en associant la délivrance sur place de traitements de substitution pour environ 200 d’entre eux. Les UDI sont une population vulnérable et particulièrement exposée à l’infection à VIH aussi la distribution de matériel à usage unique constitue un moyen efficace de prévention. Ce centre a bénéficié du soutien du Fonds Mondial contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, dont la Franc est le second contributeur, de l’initiative française 5 pour cent, de la Mairie de Paris et de l’ONUDC.
Il a aussi pu visiter le tout nouvel hôpital de chirurgie cardiaque pédiatrique qui sera prochainement inauguré par le Président de la République du Sénégal. Il a été crée par la Chaine de l’Espoir, ONG intervenant depuis plus de 20 ans au Sénégal. Ce centre, au standard le plus moderne possible, été construit par la société Eiffage grâce à un don de la fondation CUEMO. La première intervention a eu lieu début janvier et à ce jour plus de 20 enfants ont été opérés. Des équipes de chirurgiens de la Chaine de l’Espoir assureront la formation de leurs collègues sénégalais pendant environ deux ans.
La visite de l’hôpital de l’Ordre de Malte était couplée à l’inauguration d’une centrale solaire qui permet une autonomie énergétique partielle, ce qui a le double avantage de réduire à la fois les émissions de CO2 et les couts, ceci au bénéfice des malades de l’hôpital. Cette centrale solaire a été financée à 60% par l’Ambassade de France avec le Fonds Social de Développement, le complément étant apporté par l’Ordre de Malte lui-même.
La visite s’est terminée avec le Centre de Recherche Clinique de Fann, soutenu par l’IRD et l’ANRS, et dont les travaux sur la gratuité des ARV, sur l’efficacité des traitements de deuxième et troisième ligne contre le SIDA, sur l’annonce et le suivi des traitements chez les enfants et adolescents ont été repris à l’échelle du continent pour devenir des stratégies appliquées par tous les pays. Ce centre a élargi ses recherches aux hépatites virales, mais aussi à la Fièvre à Virus Ebola lors de la récente épidémie dans la région.
A la suite de cette visite l’Ambassadeur a été très satisfait de ces réalisations, de la diversité des intervenants français, financements publics, privés, ONG coopération décentralisée, de leur intégration dans le système de santé du Sénégal et des propositions innovantes qu’ils développent dans tous les domaines, contribuant à donner au Sénégal à la fois une position de pointe mais aussi à l’amélioration de la santé des populations pour l’atteinte des objectifs du développement durable.

Dernière modification : 21/02/2017

Haut de page