La France au Sénégal Ambassade de France à Dakar
fontsizeup fontsizedown

 français  

Accueil » Présence française » La communauté française

La communauté française

Une communauté dont le nombre se stabilise et qui devient en majorité binationale

Au 1er janvier 2014, le nombre de Français inscrits s’élevait à 19 661 personnes, dont la grande majorité est née au Sénégal (44%). La part des binationaux est importante (près de 50%). D’après les statistiques du ministère sénégalais de l’Intérieur, nos compatriotes occuperaient la première place parmi les communautés étrangères, même si la communauté libanaise est estimée, selon l’Ambassade du Liban, à 25.000 personnes (environ 1/3 de Libanais, 1/3 de Franco-Libanais, 1/3 Libano-Sénégalais). Bien que difficilement dénombrables, on peut estimer à quelque 5.000 le nombre des non-inscrits « traditionnels ».

Une communauté bien intégrée mais qui tend à se paupériser

L’implantation géographique de la communauté française demeure très déséquilibrée avec plus de 75% des immatriculés demeurant à Dakar et dans ses environs immédiats, Thiès et sa région (incluant la petite côte, très touristique) abritant près de 10% de nos compatriotes. Le niveau de vie a connu une baisse sensible ces dernières années. Les salaires locaux sont en effet peu élevés. Nos compatriotes sont donc de plus en plus nombreux à solliciter des aides consulaires (bourses, allocations de solidarité, secours occasionnels)/

Malgré des difficultés socio-économiques, nos compatriotes font preuve d’esprit de corps et d’une certaine solidarité : 4 associations de Français du Sénégal sont considérées comme représentatives de notre communauté et siègent, à ce titre, dans les comités consulaires ; 2 sont à vocation générale : l’Association Démocratique des Français à l’Etranger (FdM-ADFE) et l’Union des Français à l’Etranger (UFE) ; l’Association d’Entraide des Français du Sénégal (A.E.F.S), qualifiée d’organisme local d’entraide et de solidarité, et l’association "Trait d’Union" qui regroupe, pour l’essentiel, des Françaises mariées à des Sénégalais.

Le CIES (Conseil des Investisseurs Européens au Sénégal) représente la très grande majorité des sociétés privées françaises et européennes.

Cohésion de la communauté française

Le poste entretient des relations constantes avec les 4 élus de la communauté française et les présidents d’associations et dispose d’un relais efficace avec ses 8 consuls honoraires, ce qui permet une réelle concertation dans la plupart des domaines d’intervention du consulat général.

La mise en œuvre de tournées consulaires permet de rencontrer les membres de la communauté résidant en province ainsi que les autorités régionales et d’examiner facilement des situations individuelles. La mise en place de la mallette Itinera a en outre permis le recueil de demandes de passeports dans les villes les plus importantes depuis fin 2012 (Ziguinchor, Saly, St Louis). L’action de nos 8 Consuls honoraires complète harmonieusement ce dispositif.

Les relations de nos compatriotes avec les Sénégalais et, subsidiairement, avec les autres communautés, demeurent globalement bonnes. Les difficultés qui peuvent surgir, touchant notamment à une certaine insécurité dans la capitale, tiennent pour une grande part aux disparités de niveau de vie.


publié le 25 février 2014

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS