Le scénariste réalisateur Moly Kane a reçu la carte Compétences et Talents lors d’une cérémonie organisée par l’OFII

L’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) en charge de l’instruction des dossiers carte « compétences et talents » a organisé mardi 25 octobre 2016 dans la salle de cinéma de l’Institut Français à Dakar une cérémonie pour la remise d’une carte « Compétences et Talents ». C’est à cette occasion que Moly KANE, scénariste réalisateur de courts métrages dont le parcours est exemplaire a eu l’honneur de se voir remettre sa carte « Compétences et Talents » par l’Ambassadeur de France au Sénégal, Monsieur Christophe BIGOT.
L’Ambassadeur a particulièrement tenu à témoigner toute son admiration à Moly Kane et a souhaité que la délivrance de cette carte soit un véritable sésame pour l’ouverture des portes du savoir, lui permettant de parachever son 3e court-métrage « les tissus blancs », ainsi que la mise en œuvre de son projet « Papi SEMBENE ». Il a particulièrement tenu à chaleureusement féliciter Moly KANE pour ses nombreux prix et distinctions obtenus entre 2013 et 2014. La Directrice de l’OFII a précisé que cette carte compétences et talents permettrait d’encourager et de soutenir le travail de Moly KANE en lui permettant de séjourner durant 3 ans en France, dans d’excellentes conditions afin de s’immerger dans son univers cinématographique pour y tisser de riches échanges avec des confrères de culture et d’horizons différents, sans avoir à se préoccuper de démarche administrative.

Un jeune scénariste banlieusard qui a su rebondir…

Né à Pikine dans la banlieue dakaroise le 14 février 1986, Moly « le banlieusard » s’est libéré de son handicap par la parole, véritable thérapie pour lui. Cette parole, il l’a tout d’abord mise au service des enfants, en tant que moniteur de l’enseignement préscolaire. Par la suite, c’est également par la parole qu’il a véhiculé de nombreux messages de courage et d’espoir auprès des handicapés sur les ondes de radio Rails BI FM, lors de ses émissions hebdomadaires « eteu waye lago/la cour des handicapés ». Cette parole Moly l’a non seulement extériorisée mais également mise en scène au sein de sa compagnie théâtrale de Pikine en interprétant des rôles nombreux et variés. En endossant très souvent les principaux rôles, Moly prend conscience de la puissance des messages qu’il peut véhiculer et surtout de la perception que les autres ont de lui-même, « un acteur sensible dont on oublie le handicap ».

Du théâtre au cinéma, il n’y avait qu’un pas à franchir et c’est dans cette voie que Moly KANE s’engage en tant que cinéaste pour sortir de l’ombre et être projeté dans la lumière.

Au cours de la cérémonie, la projection de « Muruna » et « Moly », pétris d’émotion et de sensibilité, ont bouleversé le public qui s’est laissé submerger par la dramaturgie montante qui se dégage de ces 2 courts métrages qui traitent de problèmes sociaux que sont, les violences faites aux femmes et le handicap.

Un échange skype a permis de voir et d’entendre la réalisatrice Euzhan PALCY, qui depuis Paris a encouragé Moly KANE et a rappelé les circonstances dans lesquelles elle avait réussi à faire projeter au festival de Cannes le court métrage « Moly » qu’elle avait produit et qui a remporté un grand succès auprès du public.

Prix remportés :

2013 – « Moly » 1er court métrage

-  Prix du meilleur court métrage fiction UEMOA au FESPACO,
-  Prix du public au festival des cinémas d’Afrique d’Angers,
-  Prix des détenus de la maison d’arrêt d’Angers au festival des cinémas d’Afrique d’Angers,
-  Prix du meilleur court métrage de fiction au festival Image et Vie à Dakar

2015 – « Muruna » 2nd court métrage

-  Sélectionné au FESPACO
-  Grand prix du jury compétition courts métrages au festival Cinéma et Droits Humains, Amnesty International Paris

2016 – « Les tissus blancs » en cours préparation, 3e court métrage en partenariat avec la société de production française Films Grand Huit

Qu’entend-on par carte « Compétences et talents » ?

 C’est un titre de séjour, institué en 2006 pour développer l’attractivité du territoire français en favorisant la mobilité et la circulation des compétences.

 Les bénéficiaires apportent à la France leurs compétences et en retour, ils acquièrent une expérience utile à leur pays d’origine. Le demandeur doit justifier d’un projet en France et établir son aptitude à le réaliser.

 Cette carte s’adresse à des publics divers auxquels une forme d’excellence a été reconnue, qu’elle soit d’ordre économique, intellectuel, humanitaire ou culturel. Aucune compétence ou talent n’est donc à priori exclu car la carte couvre un large champ de bénéficiaires à partir du moment où l’intérêt des 2 pays est préservé.

 Le Sénégal et la France ayant noué un partenariat de solidarité et de développement durable, le bénéficiaire de la carte doit concourir à une action de coopération.

Le projet « PAPI SEMBENE » porté par Moly KANE est un programme de projection de films court-métrages de jeunes réalisateurs sénégalais et français, qui se déroulera dans les établissements scolaires, publics comme privés, dans les foyers en banlieue et province. L’objectif étant de promouvoir les films de jeunes réalisateurs dans les deux pays avec un travail de discussion et d’analyse autour du film à l’issue de chaque projection, en présence du réalisateur, de comédiens ou de personnalités publiques

Dernière modification : 04/11/2016

Haut de page