Plan d’Action Contre le Terrorisme (PACT) : 460 millions de FCFA pour soutenir le Sénégal

Le projet PACT Plan d’action contre le terrorisme, financé par le Fonds de solidarité prioritaire du ministère français des Affaires étrangères, vise le renforcement des capacités des services de police et de gendarmerie du Sénégal, ainsi que des magistrats impliqués dans la lutte contre les menaces liés au terrorisme. Il est doté d’un financement de 460 millions de francs CFA.

Le Mardi 10 février 2015, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a co-présidé avec l’ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Félix Paganon, la troisième réunion du comité de pilotage du PACT.

Le PACT a trois composantes :
- prévention et détection de la menace : ce volet vise à renforcer les capacités des services de renseignement et de sécurité. C’est dans ce cadre qu’une formation a été organisée mi-juin 2015 au profit de policiers de la Direction de la Police de l’Air et des Frontières du Sénégal
- intervention et mise en œuvre d’obstacles à l’action terroriste : cette composante consiste à améliorer les capacités opérationnelles d’intervention et la protection des personnalités exposées.
- enquête judiciaire : ce volet comprend la formation des enquêteurs de la police, de la gendarmerie et les magistrats du parquet du Tribunal de Grande instance de Dakar à des techniques d’investigation modernes et à l’élaboration de procédures judiciaires adéquates.

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page