Première formation sur la criminalistique au Centre de formation judiciaire

Cette formation sur la criminalistique s’inscrit dans le cadre du projet de coopération franco-sénégalais MOJUSEN

JPEG

Le Centre de formation judiciaire a organisé du 13 au 17 avril 2015, la première des trois formations en criminalistique ou sciences forensiques. Cette discipline peut être définie comme l’ensemble des sciences et techniques appliquées à l’investigation criminelle pour prouver l’existence d’un crime et aider la justice à déterminer l’auteur et son mode opératoire.

Cette formation, animée par un officier de la gendarmerie nationale française, financée par la coopération française dans le cadre du projet MOJUSEN (modernisation de la justice sénégalaise), avait pour objectifs de permettre aux participants -magistrats, greffiers, avocats et enquêteurs policiers et gendarmes-, d’appréhender les notions de criminalistique, de rechercher les informations pertinentes, de rédiger les procédures d’enquête, et enfin de travailler en synergie dans un but commun d’efficacité.

Au cours de cette formation, ont été ainsi abordés l’historique de la criminalistique, les principes généraux de la gestion moderne de la scène d’infraction, la présentation des traces importantes (empreintes digitales, palmaires, biologiques…), les nouvelles technologies liées à la criminalistique, la balistique, l’accidentologie, l’identification des victimes de catastrophes…

La session s’est terminée par une simulation de crime avec la reconstitution de la scène d’infraction où plusieurs participants ont joué le rôle d’acteurs de la police technique et scientifique.

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page