Transcription de l’acte de naissance

PDF - 187.9 ko

Transcription de l’acte de naissance sénégalais, gambien, bissao-guinéen ou cap-verdien

Si plus de 30 jours se sont écoulés depuis la naissance, seule la transcription de l’acte étranger pourra être envisagée.
La transcription est la formalité qui consiste à porter sur les registres consulaires français, un acte de l’état civil concernant au moins un Français et régulièrement établi par une autorité étrangère.
Pour les mineurs, la transcription doit être demandée par le parent français.
Pour les majeurs, elle doit être demandée par le titulaire de l’acte.

N.B. : La transcription d’un acte d’état civil étranger suppose la vérification, par le consulat général, de la validité de cet acte. Le consulat est pour partie tributaire, pour ce faire, de la diligence des autorités locales. Sans réponse des autorités sénégalaises au bout de 18 mois, le consulat peut consulter le tribunal de grande instance de Nantes sur la suite à réserver au dossier.

L’ original de l’acte de naissance gambien, bissao-guinéen ou cap-verdien à transcrire devra impérativement :

  • avoir été légalisés au préalable, par le ministère des Affaires étrangères gambien, guinéen ou cap-verdien, ou par une représentation diplomatique ou consulaire gambienne, guinéenne ou cap-verdienne à l’étranger ;
  • être accompagnés de sa traduction en français, effectuée par un traducteur agréé.

Formulaires de demande et pièces à produire

  • ENFANT MINEUR

Naissance au Sénégal :

PDF - 187.9 ko

Naissance en Gambie :

PDF - 192.3 ko

Naissance en Guinée-Bissao :

PDF - 192.2 ko

Naissance au Cap-Vert :

PDF - 193.9 ko

  • PERSONNE MAJEURE

Naissance au Sénégal :

PDF - 27.5 ko

Naissance en Gambie :

PDF - 181.3 ko

Naissance en Guinée-Bissao :

PDF - 183.5 ko

Naissance au Cap-Vert :

PDF - 185.5 ko

Dernière modification : 14/02/2017

Haut de page