Visite de l’Ambassadeur de France à Tamba

L’Ambassadeur de France au Sénégal a effectué une tournée du 08 au 12 mai derniers dans la région de Tambacounda. Cette mission s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement (PAISD).

Fruit de la coopération bilatérale entre le Sénégal et la France, le PAISD représente la deuxième génération des dispositifs de soutien aux initiatives des ressortissants sénégalais établis en France au profit de leur pays d’origine. Démarré en 2009, ce programme agit en catalyseur des dynamiques de développement économique et social au Sénégal portées par sa diaspora en France.

Les associations de ressortissants sénégalais établies en France, originaires de la région de Tambacounda, sont au nombre de 78 et comptent plus de 15 000 membres. Depuis 2006, 54 projets d’infrastructures socio-économiques ont été réalisés dans cette région pour un montant global de 2,8 milliards de FCFA dont 36 % ont été mobilisés par les cotisations des associations de la diaspora et le travail de levé de fonds qu’elles ont effectuées auprès des collectivités locales, d’ONG et de Fondations.

Adduction eau Koudy
Bus niokolo Transport
cérémonie Koudy 2
cérémonie Koudy
Cérémonie Toumougheul
danseuse toumougheul
danseuse toumougheul 2
danseuses toumougheul
Discours Pape Thiam
Discours Jean Félix-Pagano
Visite du Projet électrification rural financé par l'Agence française de Développement
Visite du Projet électrification rural financé par l'Agence française de Développement 1
Visite du Projet électrification rural financé par l'Agence française de Développement 2
Visite du Projet électrification rural financé par l'Agence française de Développement 4
Musicien Toumougheul
Poste de santé Koudy 1
Poste de santé Koudy 2
Poste de santé Koudy 3
Poste de santé Koudy 4
Présentation niokolo
Cérémonie à Lélékone
Pose de la première pierre Lélékone
Les élèves du collèges à Ouro Himadou
Acceuil à Ouro Himadou
Visite de l'école de Ouro Himadou
Pose de la première pierre du projet d'eau potable Lélékone
Cérémonie à Lélékone
Lélékone

Dimanche 8 mai – Goudiry, Département de Goudiry, 120 km de Tambacounda :

Pour la première visite de la tournée, Jean Félix-Paganon a posé la première pierre du lycée d’enseignement secondaire général de Goudiry.

Aujourd’hui le département de Goudiry compte quatre collèges et un cycle d’enseignement secondaire sans locaux, logé dans ceux du collège de Goudiry qui compte 17 classes physique pour 22 classes pédagogiques et près de 1500 élèves. Autant dire que ce projet, qui devrait sortir de terre dans quelques mois, contribuera à offrir de meilleures conditions d’apprentissage aux élèves et leur évitera pour certains de parcourir les 70km jusqu’à Bala ou les 100Km de Kothiary, villes qui proposent un collège accueillant également un cycle secondaire. 2 salles spécialisées pour les séries scientifiques, une bibliothèque ainsi qu’une salle informatique permettront aux élèves de bénéficier d’un enseignement pédagogique complet.

Lundi 9 mai
Etape 1 : Lélékone, Département de Goudiry :

Une magnifique cérémonie nous a été offerte par les habitants des villages de Lélékone, Bogal, Sinthiou Macka, Toumboug et Wouro Daouda pour saluer la pose de la première pierre d’un projet d’accès à l’eau potable. Ces villages situés en moyenne à 15 km de la nationale N°1, au Sud de Goudiry, ne sont pas raccordés à l’électricité et demeurent très difficile d’accès en hivernage. Les habitants de ces villages, environs 2000 personnes, partagent les mêmes problématiques liées à l’accès à l’eau potable. Le bétail, très important dans les différentes localités (environs 15 000 têtes), est également grand consommateur d’eau. L’accès à l’eau potable se fait actuellement à partir de puit d’ont la qualité de l’eau est douteuse, et qui de par leur profondeur (40 à 50m environs) occasionnent des corvées de puisages très difficiles, notamment pour les femmes.

Etape 2 : Ouro Himadou, Département de Bakel :

Ce village, connu sous le nom de « Petit Paris » car il compte au minimum un migrant par famille et dont les habitants ont fait preuve d’un accueil des plus chaleureux, est doté depuis plus d’une dizaine d’année d’un forage avec château d’eau mais celui-ci n’arrive pas à satisfaire les besoins en eau des infrastructures publiques actuelles (Collège) et futures (Poste de santé). Il s’agit d’une population d’environ 1000 habitants qui a pour principales activités l’élevage et l’agriculture. Le collège, financé par la diaspora ainsi que le château d’eau ont permis aux élèves de ne plus avoir à parcourir les 10km qui les séparent du plus proche collège situé à Kidira et a permis aux 1000 habitants et au bétail d’avoir accès à l’eau potable.

Mardi 10 mai :
Etape 1 : Koudy, Département de Goudiry

L’Ambassadeur a procédé à l’inauguration des projets d’accès à l’eau potable ainsi que du poste de santé. Cette localité est située dans une zone enclavée caractérisée par des réserves souterraines profondes et difficilement atteignables. Avant la mise en œuvre du projet par le PAISD, ce village comptait déjà 2 forages équipés de pompes manuelles et quatorze puits. Aujourd’hui, un groupe électrogène et une pompe immergée ont été installés sur l’un des forages, un château d’eau d’une capacité de stockage de 50m3 d’eau a été construit et un réseau d’adduction d’eau a été réalisé.

Sur le plan sanitaire, le village de Koudy était doté d’une case de santé inadaptée et dont le personnel est peu qualifié. Une case améliorée, un logement pour le personnel ainsi que la mise en place d’un comité de santé permettent aujourd’hui aux 1500 habitants du village d’avoir un meilleur accès aux soins.

Etape 2 : Toumoughel, Département de Goudiry

Situé dans la zone du Boundou, à 15 km au sud de la commune de Goudiry, ce village avec trois autres villages alentours, compte une population de près de 3000 habitants. Le projet d’accès à l’eau potable a été une véritable avancée pour les populations auparavant contraintes de se ravitailler à partir des quelques puits disponibles. Grâce à un plateau technique amélioré et à sa fonctionnalité, la case de santé, a été érigée en Poste de santé avec l’affectation d’un personnel qualifié.

Mercredi 11 mai :
Etape 1 : Tambacounda

La délégation a visité la société de transport Niokolo Transport SA. Elle trouve son originalité dans un partenariat qui réunit tous les fils de Kédougou en France, renforce le potentiel économique de cette région et qui au cours de ces dernières années a vu son potentiel valorisé par l’exploitation des ressources minières et le développement d’infrastructures touristiques. Le PAISD a apporté son appui à la réalisation de l’étude de faisabilité du projet et à sa mise en œuvre en assurant l’accompagnement du processus pendant une durée de 18 mois à travers la mise à disposition d’un cabinet spécialisé en comptabilité, gestion et management. Cela a permis d’appuyer l’administration de la société.

Etape 2 : Laboya, route de Dialakoto

L’Ambassadeur a visité l’immense plantation de banane de Laboya qui malgré des inondations fréquentes ces dernières années cherche à mettre tout en œuvre pour se développer.

Etape 3 : Missirah Baboké

Suite à un appel d’offre relatif à la concession de Kaffrine-Tambacounda-Kédougou, le groupement d’entreprises EDF-MATFORCE a été déclaré attributaire de cette concession en 2011. La société ERA, Energie Rurale Africaine détenue à 70% par EDF et 30% par MATFORCE a été désignée concessionnaire d’électrification rurale pour 25 ans. Kit solaire, forfait réseau, compteur, ERA a pour objectif d’apporter de l’électricité dans le Sénégal oriental. La visite du village Missirah en est le parfait exemple, outre le confort que cela amène les cases équipées de panneaux solaires permettent aux enfants d’étudier le soir et aux familles de sécuriser leur concession (animaux sauvages).

Nous ne pourrions terminer la revue de cette tournée sans saluer l’accueil généreux et chaleureux de tous les villages traversés. Merci à vous, populations de la magnifique région du Sénégal oriental de nous avoir fait partager votre vie et vos espoirs.

Dernière modification : 19/05/2016

Haut de page